22/03/2010

mars 2010

La compagnie des bêtes, tome I
Odile Massé et Olivier O. Olivier

compagnie_1

32 euros

Venus du fond des temps, butant sur leurs origines comme on se prend les pieds dans des racines, les personnages de La Compagnie des bêtes avancent à reculons vers la civilisation.

Ils trébuchent, tombent, se relèvent et racontent tour à tour avec obstination, hommes et bêtes indifférenciés, faits des mêmes os et couverts de la même peau. Cette succession de récits dessine peu à peu un monde archaïque, dénué de toute morale, où la loi du plus fort est toujours la meilleure ; les peurs ancestrales rampent sous la modernité ; et la sauvagerie surgit à chaque pas de cette humanité errante qui, dans ce premier tome, tente à grand peine de sortir de sa gangue primitive et de construire des villes, vaille que vaille.

Les dessins d’Olivier O. Olivier prolongent la joyeuse noirceur de cette saga où tous — enfants, vieillards, femmes ou animaux — prennent la parole pour dire, dans une langue lancinante et rythmée, la longue marche que nous menons depuis les commencements, « nous autres les vivants ».

Odile Massé et Olivier O. Olivier sont tous deux lauréats des Grands Prix de l’Humour Noir.